Nunzio

  • Imprimer

Nunzio, premier texte de Spiro Scimone, visité et habité par Olivier Jeannelle et Denis Rey.

Le premier, à la mise en scène, a choisi d'inviter le public tout autour du nid des deux hommes dans un dispositif bi-frontal. Un total huit clos, ou presque, dans le deux-pièces des deux Siciliens. Ce tête à tête, expérimente une amitié salvatrice et urgente. En un peu plus d'une heure, il construit une belle et intense définition du terme fraternité: celle de deux êtres s'accrochant l'un à l'autre, bien trop bourrus, fiers et en colère pour l'avouer à l'autre sans cris et brutalité. L'un cachant ses secrètes activités, l'autre dissimulant sa maladie et sa trouille. Hormis les papilles en émoi, on ressort de là avec une inébranlable confiance en l'autre.